Le Wing Chun c'est la vie.

Retour à la maison mère – 2-3 novembre 2018

2 jours d'entrainement à la maison mère.

DK Yoo et la team Wing Chun

Retour aux sources ! BAM ! 2 jours d'entrainement à la maison mère.


Arrivée très tardive le jeudi soir, je me prépare à redevenir élève durant les 2 jours qui suivent.
Evidemment je reste toujours un élève mais cela fait bien 2ans que je n'ai pas suivi un cours classique. Les stages c'est bien mais un cours c'est particulier : retrouver ses petites habitudes, la musique, le même rituel avant la pratique.

Bref, après ce moment nostalgie rentrons dans le vif du sujet. Au programme durant les 3 cours que je vais faire : Chin na, sol et of course
Wing Chun.

Dès le premier cours je vois une nouvelle clé... pendant 8 ans je ne l'ai jamais vu. Quel bonheur ! Sifu Didier Beddar a toujours des techniques
d'extra terrestres qu'il garde précieusement dans sa besace et distille avec parcimonie.
Sifu est toujours au taquet malgré une blessure à son poignet. Les exercices de Wing Chun s'enchainent ensuite et là, quel bonheur d'être dans la peau
de l'élève !
Sifu nous avait déjà dit que notre place est la meilleure, sans comprendre vraiment pourquoi au début. Maintenant je réalise.

  • Ne se soucier que de soi
  • S'entrainer à un rythme intense en se focalisant sur l'instant présent.
  • Pas d'élèves à corriger
  • Pas de temps mort
  • Pas de réponses à donner à des questions

bref... de l'entrainement et rien que de l'entraînement.
Une petite bouffée d'oxygène en terme de relâchement mental et un rythme soutenu physiquement. En étant professeur, et surtout d'une jeune école,
les élèves n'ont pas forcément le niveau pour tenir techniquement et physiquement. Ici, à Paris tous les niveaux sont présents, du débutant de 3 jours
au gars de 15 ans d'expérience avec 2 poumons, un relâchement de folie, une technique irréprochable.

Vous l'aurez bien compris : j'ai adoré cette petite escapade et je vais faire en sorte de réitérer tout ça régulièrement.


Un petit conseil :

rester élève ne suffit pas, dès que l'on transmet, qu'on arrive à expliquer simplement une technique c'est
qu'elle est acquise. On s'améliore.
rester professeur ne suffit pas, dès qu'on repratique comme un élève on redonne du sens concret à ce qu'on enseigne. On s'améliore

BAM! a+ les gens

 

Pour apprendre le Wing Chun avec Sifu Didier Beddar c'est ici :
  www.wingchunbeddar.com

Pour venir apprendre le Wing Chun avec moi sur Bordeaux c'est là :
  www.wing-chun-traditionnel.fr

Stage de Taïchi Wudang – 13 octobre

10h-17h : Au menu Initiation au Bagua et à l'éventail

DK Yoo et la team Wing Chun

Pour changer du Wing Chun, je suis allé suivre mon ami Damian, disciple de Charles Henri Belmonte, dans un stage de taïchi Wudang dirigé par Colette Passet (elle même disciple de Charles Henri Belmonte).

Au programme :

Du Bagua de l'éventail et un soupçon de tuishou ! Bam !

Alors que dire... Je suis complètement débutant donc découverte totale du Bagua de l'éventail. Le tuishou était un peu plus dans mes cordes car le Chi Sao du Wing Chun a beaucoup de similitudes.

Pour le Bagua

on a commencé par voir les principes de base. Se déplacer sur un cercle et toujours rester en contact visuel/physique avec le centre de ce cercle. Les différents mouvements des pieds et le sens de rotation.

Dans le sens lunaire (sens inverse des aiguilles d'une montre) le pied gauche est dans la partie intérieure du cercle. Les 2 pieds suivent un cercle qu'on a préétabli avec dans l'idée que le pied droit suit l'arc du cercle et que le pied gauche récupère ce cercle en le coupant. Difficile de le décrire avec des mots, un dessin serait plus simple et de le voir encore plus (d'où l'intérêt d'aller en stage hein!? ^^). Les mains sont en garde Bagua et font face au centre du cercle. Le poids du corps est sur la jambe arrière et les genoux sont proches l'un de l'autre. Lors des déplacements on essaie de frôler le sol en ayant le pied parallèle au sol durant tout le mouvement.

On a pu voir le changement de sens avec la rentrée du pied, l'engagement de la hanche et le transfert du poids de corps pour ensuite passer dans le sens solaire (sens des aiguilles d'une montre).

Si on met de côté toutes ces questions techniques j'ai eu la sensation agréable de me retrouver dans un exercice de Chi Sao en Wing Chun ou de travail à la poire de vitesse en boxe anglaise. Quelque chose de lancinant se met en place, une boucle infinie qui permet de "relâcher" le cerveau et d'être présent à l'instant T sans penser à ce qu'on va manger tout à l'heure ou si j'ai fermé la voiture.... Bref super sensation intérieure, question technique, je me sentais bien mais bon, mon avis importe peu car je n'ai pas du tout de recul sur ce que je fais en terme de qualité (1ère fois en Bagua).

Pour l'éventail

J'adore :-). Le bruit que fait l'éventail quand il se déplie vite ou se referme, me rappelle celui de la chaîne 8 sections. Une arme courte, dissimulable facilement et paraissant sans danger. Refermé, il a la même efficacité qu'un petit bâton et ouvert, capable de défendre ou d'attaquer une surface non négligeable. Bref, très étonné de ce petit bout de bois qui fait du vent :-). On a vu différentes ouvertures et fermetures de l'éventail et on a intégré cette arme à différents mouvements vu en Bagua précédemment. J'aime !!

Petites applications avec partenaires pour finir le tout et un peu de tuishou pour le bouquet final !

J'ai beaucoup aimé ce stage et je remercie Colette Passet pour celui-ci !

Pour apprendre le taïchi Wudang avec Colette Passet c'est ici !
http://taichichuan-valdeleyre.over-blog.com

Pour apprendre le Taïchi Wudang ave Charles Henri Belmonte c'est ici !
https://www.hu-long-shen.fr

Pour apprendre le Wing Chun avec Sifu Didier Beddar c'est ici :
  www.wingchunbeddar.com

Pour venir apprendre le Wing Chun avec moi sur Bordeaux c'est là :
  www.wing-chun-traditionnel.fr

Stage d'été de Wing Chun avec Sifu Didier Beddar – 28 au 31 juillet

4 jours ! 5h par jour ! Wing Chun jusqu'au bout des doigts

DK Yoo et la team Wing Chun

Le stage traditionnel de fin d'année de Sifu Didier Beddar. Comme d'habitude je vais te dire "c'est un stage à ne pas rater !!!". Eh oui, j'avoue... mais bon c'est vraiment une expérience à faire.  5h par jour ça te change la vie. Ton quotidien n'entre plus en place, tu ne fais que du Wing Chun. A la fin du 2ème jour tu te dis que tu pourrais faire ça toute ta vie et que ca ne te dérangerai pas !

Un climat de clan, de groupe se met en place. Tu pratiques avec des gens, tu manges avec eux, tu repratiques, tu discutes en sortant, tu vas te coucher et rebelote le lendemain. Pas de soucis du quotidien pendant 4 pu.. de jours ! juste une fatigue physique agréable !

Ce côté intensif change ta pratique durablement. La fatigue se met en place donc tu es obligé de pratiquer de plus en plus relâché. Ton cerveau est focalisé sur l'instant présent et rien que sur cet instant (et un peu le repas du midi j'avoue héhé).

Sur le stage en lui même c'était toujours aussi technique mais avec une partie inédite sur la dernière heure. Sifu a dû sentir qu'on était tous un peu claqué et a temporisé avec un long discours très intéressant sur son parcours martial. Ce qu'il a vécu, les sommités qu'il a rencontré à ce jour et surtout ce qu'est un vrai entraînement. Sifu fait parti de ces gens qui dédient leur vie aux arts martiaux et donc penser que tu es sur la même planète que lui est une erreur !

Je pourrai vous parler de ce qu'on a fait en détail durant le stage ( Travail de Chin Na, de self defense, de Wing Chun avec partenaire, de Chi Sao et de mannequin de bois ) mais je vais plus parler de ce que j'ai ressenti lors des entraînements.

J'ai pu pratiquer 3h avec une personne meilleur que moi, une ceinture or. Ce type d'entraînement avec quelqu'un de plus fort que toi est toujours profitable surtout si la personne tend à vous rendre meilleur en ne t'étouffant pas par sa technique, en ne te prenant pas de haut. Ces 3h ont été encore un électrochoc ! Une remise en cause de ma pratique, de ce que l'on croit acquis, de de nos soi disant points forts.

Je recommande à tous d'essayer le plus souvent possible de travailler avec des gens plus forts que soi. Plus fort en force, plus rapide, plus techniques au niveau des bras, ou plus rapide au niveau des déplacements etc. Toujours essayé de voir ce que l'autre peut t'apporter. Tout ça dans une notion de partage. Evitez toujours les gars qui veulent t'apprendre la vie, même ceux qui ont un meilleur niveau. Ils installent une notion de dominé dominant qui à la longue t'enfermera dans ce rôle de dominé.

Bref, sois toi même et toutes les personnes toxiques sont à éviter !

Pour apprendre le Wing Chun avec Sifu Didier Beddar c'est ici :
  www.wingchunbeddar.com

Pour venir apprendre le Wing Chun avec moi sur Bordeaux c'est là :
  www.wing-chun-traditionnel.fr

Stage de Bart jarn dao (couteaux papillon) avec Sifu Didier Beddar – 19 et 20 mai

2 jours pour découvrir le Bart Jarn Dao !

DK Yoo et la team Wing Chun

Bam ! Alors celui-là n’était absolument pas à rater ! Cela faisait plus de 12 ans que Sifu Didier Beddar n’en n’avait pas fait. Autant vous dire que j’étais dans les starting block.

Les places étaient limitées pour éviter de rentrer chez soi avec un couteau dans le dos. A notre arrivée nous avons tous eu la possibilité d’avoir une paire de couteaux papillon pour l’intégralité du stage et de les acheter à la fin du stage si l’envie nous prenait. Vous aurez le lien du fabricant en bas de l’article.

Sifu a commencé à faire une introduction sur l’arme en elle-même. Qui s’en servait à l’époque ?, de quelle façon on la tient et ses spécificités. Savoir ces informations vous permet de mieux appréhender l’arme et de comprendre pourquoi ce mouvement est réalisable et non celui-là. Par exemple, le couteau papillon n’est pas contrairement au couteau de boucher tranchant sur tout le long de la lame mais juste sur le bout recourbé on aura donc tendance à travailler plus en distance avec des Bart Jarn Dao.

On a ensuite enchainé par différents exercices très différents les uns des autres pour sentir l’arme, comprendre que les principes aux couteaux papillon sont les mêmes qu’en Wing Chun :

  • Prise du centre
  • Relâchement
  • Attaque-défense simultanées.

Sifu nous a expliqué pourquoi la forme de William Cheung était beaucoup plus courte que celle que peut montrer IpChun par exemple (un des fils d’Ipman) et pourquoi il avait décidé sciemment de limiter certaines techniques à une approche technique et d’éviter de les utiliser en combat.

Pour finir tous ces différents exercices n’étaient ni plus ni moins qu’une fragmentation du Tao des couteaux papillons. A la fin du stage vous connaissiez la forme sans l’avoir vraiment apprise… magique !

Un stage hyper enrichissant, qui personnellement m’a beaucoup éclairé sur le Tao, la mise en application concrète de certeiens techniques aux couteaux. Je souhaite, pour ceux qui n’ont pas pu y assister, que Sifu en refasse un avant les prochaines dizaines d’années !

Voici un lien de la vidéo du stage de Sifu Didier Beddar sur le Bart Jarn Dao

https://youtu.be/iGRs_oKPfm4

Pour le site internet du fabricant de couteaux papillon c’est ici

http://ktn-artisanat.com

Stage de Taichi style Chen avec Sifu Didier Beddar 20-21 janvier 2018

2 jours pour découvrir le Taichi Chen !

DK Yoo et la team Wing Chun

Une première pour moi ! Le Taichi m'avait toujours attiré mais je n'ai jamais franchi le cap.  Après que Sifu m'ait dit "va falloir s'y mettre", je ne pouvais plus reculer :-)

BAM ! j'enfile ma tenue de Wing Chun, je laisse ma ceinture au vestiaire et c'est parti pour 2 jours intensif dans une discipline que ne connais pas du tout.

 1er jour : les bases

 On commence par un bref échauffement articulaire et on enchaîne sur des exercices de QI Gong

 On voit en revu les 8 tissages de la soie, ou 8 pièces de brocard, version Alan Lee

8 exercices de postures, de mouvements respiratoires à réaliser 8 fois chacun. Ces exercices paraissent anodins à première vue, mais dès qu'on inclu une pleine expiration et inspiration dans les mouvements on entre dans un tout autre monde. Ces exercices "respiratoires" et posturaux ont des vertus sur le corps, sur le système immunitaire, sur les organes etc. On sent le travail interne !.

On passe ensuite aux fondamentaux du style Chen. On se familiarise avec le transfert de poids d'une jambe à une autre, des rotations  du corps au niveau de l'axe central, de la postion des mains en Chen, et des mouvements des bras.

Une première journée compliquée, non pas physiquement mais intellectuellement ! Une somme d'infos importantes qui démontrent bien la réputation de style difficile qu'est le Taichi !

2ème jour : la forme 36 en elle même

Rupture d'anévrisme ! Bam ! Que d'informations et de gestes différents pour chaque membre de son corps ! Le Wing Chun est un style simple, c'est indéniable, comparé au Taïchi.

Que vous dire de plus... à part le black out dans ma tête. C'est un travail de toute une vie ! Si vous voulez vous y mettre, n'oubliez pas vos mouchoirs pour arrêter les saignements de nez :-)

Je vous laisse avec Sifu en dessous... je pars prendre des doliprane

https://youtu.be/856m7snRghM

 

Ecole de Sifu Didier Beddar : ADWCT

Ecole de Wing Chun à Bordeaux : WCTB

Stage de Taichi Wudang avec Maitre Charles Henri Belmonte 19 novembre 2017

A la découverte du Taichi Wudang !

Charles Henri Belmonte, Taichi Wudang

Me voilà parti en dehors de Bordeaux pour aller suivre un stage de Taichi Wudang avec Maitre Charles Henri Belmonte, Disciple de la 16ème Génération de Wudang Pai. Il a pour maître Yuan Limin.

Le monde du taichi est un monde complètement inconnu pour moi et j'ai senti que cela allait être difficile "d'assurer".

On commence par un petit échauffement articulaire et on enchaîne directement !

Travail de Ji Ben Gong en statique

Les Ji Ben Gong sont des exercices fondamentaux pour appréhender au mieux le Taichi Wudang. On essaie de prendre conscience de son axe, de ses membres, des transferts de poids de corps, des rotations etc.

Enormément d'informations et beaucoup de ressenti. Ce n'est pas qualifié style interne pour rien !

Travail de Ji Ben Gong en déplacement

Les exercices étaient en rapport avec la forme étudiée : Wudang Ming Yue Taiji Quan, taiji du clair de Lune

Travail avec partenaire

On a souvent l'idée reçue que le Taichi est juste utile pour garder la forme pour les personnes âgées mais il ne faut pas oublier que c'est un art martial avant tout ! Les gestes lents peuvent être fait rapidement dans une notion plus externe et donc plus ancrés dans la réalité du combat.

Pour mettre en avant le côté martial nous avons mis en application certains mouvements de taichi.

Apprentissage de la forme

Une forme longue et complexe (une seule partie a été vue) où tout s'imbrique : rotation, axe, transfert de poids, déplacement, ambidextrie etc. et je ne parle que de la partie externe... Difficile pour moi d'en dire plus car c'était mon premier contact avec le taichi et je me suis senti plus spectateur que pratiquant. C'est un art plus que difficile à mes yeux.

Concernant le professeur j'ai senti une personne douce et très agréable avec un sens martial indéniable ! Merci Maitre Charles Henri Belmonte pour votre accueil !

Pour ceux que ça intéresse ça se passe par ici !

https://www.hu-long-shen.fr/

Stage de Sifu Didier Beddar du 11-12 novembre 2017

2 jours pour travailler avec un des meilleurs mondiaux dans sa discipline

Sifu Didier Beddar, spécialiste Wing Chun

Règle d'or dans un stage de sifu, surtout quand vous êtes un de ses élèves, ne jamais arriver en retard. Sifu est un pratiquant qui a appris à "l'ancienne" : on se tait, on travaille, on regarde, on respecte. Donc faut oublier la tappe dans le dos et le "salut Did !" sous peine de repartir en fauteuil roulant.

C'est une personne facile d'accès mais au niveau des arts martiaux on n'est pas du même monde. En résumé : LE RESPECT MES AMIS !

Rentrons dans le vif du sujet. Le thème du stage est mannequin de bois, applications au mannequin, Chi Sao et les relations entre les 3.

Je vais te décrire un peu le stage car il n'est pas autorisé de filmer.

 

1er jour : accès sur les techniques Wing Chun face à de la boxe anglaise.

Mise en place d'un exercice complet comprenant 1 direct haut, 1 direct bas puis un coup de poing dos pour finir avec direct haut. On peut "boucler" l'exercice et donc avoir un exercice qui ne s'arrête jamais. Face à ces attaques le partenaire réalisait successivement de nombreuses techniques Wing Chun telles que le Bon, le Jut bas, le Garn, le Tan et pour finir le Pak Sao

Le but étant d'amener un relâchement dans l'exécution. Cet exercice étant compliqué il est quasiment impossible de le faire si vous êtes en tension.

L'exercice a été amené progressivement tout au long de cette première journée

 

2ème jour : self , déclinaison de l'exercice sur le mannequin de bois puis transposition de cet exercice en Chi Sao

Bam ! un bon travail de self avec des Chin Na pendant 1h et on est reparti sur l'exercice complet d'hier. Sifu l'a décliné sur le mannequin de bois pour bien insister sur le fait que le mannequin n'est pas réservé à la forme mais un partenaire à part entière !

Pour finir l'exercice a été étoffé de techniques pour ensuite le passer en mode Chi Sao "mains collantes".

 

En résumé : Sifu Didier Beddar a encore mis la barre haute en terme de technicité, de relâchement et de vitesse d'exécutuion. SI t'es dans le coin et tu désires y aller, il ne faut pas hésiter !!

 

En bonus  l'exercice complet du premier jour ! oui, l'entraide c'est important !

Position parallèle. Direct haut, bras avant, de A. Bon Sao de B (bras avant). Direct bas (bras arrière) de A. Jut Sao bas de B (bras du WU sao) + Garn Sao (autre bras). Coup de poing dos de A ( bras du direct bas). Tan Sao de B (bras du Garn). Direct haut de A (autre bras). Pak Sao de B (bras du Tan).

 

Ecole de Sifu Didier Beddar : ADWCT

Ecole de Wing Chun à Bordeaux : WCTB

Stage de DK Yoo à Dijon

5 jours pour percevoir l'enseignement de DK Yoo

DK Yoo et la team Wing Chun

J'ai eu vent de la téléportation de DK Yoo dans la ville de la moutarde appelé plus communément Dijon. 5 jours immersifs, 6h par jour pour rencontrer la nouvelle étoile (filante ?) des arts martiaux qui fait le buzz sur le net.

Pour ceux qui ne connaissent pas DK Yoo, eh bien je ne vais pas vous le décrire je vais vous envoyer ici : https://www.youtube.com/watch?v=KXgTXsJFxWw&feature=youtu.be. Rien ne vaut une bonne vidéo des chaumières.

WCS - DK Yoo et son approche des arts martiaux
WCS - DK Yoo et son approche des arts martiaux

J'y suis allé avec 7 autres personnes du Wing Chun de Paris avec dans la tête, l'espoir d'avoir un stage basé sur des exercices permettant d'améliorer son propre style et non de découvrir le WCS, le style créé par DK Yoo himself.

Mon voeux a-t-il été exaucé ? Bordel oui !!!

 Alors tel le relou des temps modernes je pourrais vous détailler chaque heure de cours avec des explications et autres schémas à l'appui... et bien non !

Moi je suis un gars qui partage et je vous livre entièrement ce que j'ai filmé au stage et c'est ici :

ma chaîne Youtube Protège Ton Centre

Me remerciez pas c'est cadeau ^^

Petite intro les gens!

ça mérite une présentation pour ce premier article !

Petite intro les gens!

Bam ! Bonjour à toutes et tous ! Pour ce premier article je vais parler un peu de moi et du but de ce blog.

Fan de Wing Chun depuis 10 ans, je me suis dit qu'il était temps de partager avec le reste du Moooonde. Oui oui tu vas me dire : "mon gars, on t'a rien demandé..." C'est pas faux ! Mais l'avantage du net est que je fais un peu ce que je veux :-) Alors.... Lis mon ami, tu trouveras peut être ça intéressant.

A mes 30 ans je décide de me lancer dans les arts martiaux, vieux rêve inassouvi. Voulant faire un art à prédominance bras me voilà parti dans un cours de Wing Chun à côté de chez moi au 3 rue des Vignolles dans le 20ème à Paris.

J'arrive avec ma bite et mon couteau en m'apercevant que j'ai oublié mon couteau. Et là, c'est parti !

Une salle magnifique : décoration comme dans les films, parquet usé par la pratique, odeur d'encens, autel à la gloire d'Yipman. Une ambiance dans les vestiaires très agréable ou tout le monde est là pour pratiquer et non pour se défier.

ADWCT-salle
Académie de Sifu Didier Beddar-ADWCT

Le cours commence... c'est la révélation.

Le professeur, le Sifu, se met en route et je suis tout de suite subjuguer par la maitrise technique. Vif, technique, relâché et l'oeil du tigre. Ce n'est pas un professeur mais un guerrier. On sent qu'il a éprouvé chaque technique. Cet homme est un ovni.

Sifu Didier Beddar
Sifu Didier Beddar

Je viens de m'inscrire par hasard, dans l'Académie de Wing Chun Traditionnel de Sifu Didier Beddar, un des meilleurs mondiaux dans sa discipline.

Je ne l'ai plus jamais quitté. Pendant 9 ans j'ai fait une moyenne de 8 cours par semaine et maintenant j'enseigne à Bordeaux à l'académie WCTB - Wing Chun Traditionnel Bordeaux avec un collègue sous le regard bienveillant de Sifu Didier Beddar.

 

Assez parlé de moi ! Ce blog aura pour but de mettre en avant tout ce qui est en rapport avec le Wing Chun et tout ce qui touche de près ou de loin aux arts martiaux et qui me semble pertinant.